Partager cette page sur les différents sites communautaires

Exercer dans le Val-d'Oise : décembre 2014

Les professionnels de santé à la rencontre des collectivités territoriales

Les professionnels de santé ayant le projet de s'installer dans le Val-d'Oise étaient conviés par les Unions régionales des professionnels de santé et l'Agence régionale de santé à une demi-journée d'information le jeudi 11 décembre. Organisée, pour la deuxième année consécutive, au Conseil général du Val d'Oise, cette Journée découverte a permis notamment aux professionnels de santé présents de rencontrer les communes à la recherche de soignants.

Toutes les présentations de la manifestation sont disponibles ci-contre (colonne de droite).

Projets de santé proposés par les villes du Val d'Oise

19 villes du Val d'Oise ont fait remonter aux professionnels de santé leurs projets en matière de santé à l'occasion de cette journée d'information et de rencontres.

Consulter ces projets :

Carte et projets de santé dans le Val d'Oise

La ville de Garges est intervenue en tribune pour présenter sa Maison de Santé Pluridisciplinaire

Réussir son installation

Une infirmière récemment installée dans le Val d'Oise est venue partager son expérience et délivrer quelques conseils à ses jeunes consoeurs et confrères tentés par une installation.

Agnès Kauny, infirmière
Agnès Kauny, infirmière

Agnès Kauny, diplômée en 2006, est infirmière à Baillet-en-France depuis avril 2014, dans un cabinet de trois infirmières.

Après deux années d’exercice en chirurgie digestive en Alsace, elle s'est arrêtée pendant 4 ans puis a suivi son mari, muté dans le Val d’Oise, et a travaillé un an en cliniques dans le département.

Mais la relation soignant/soigné en établissement ne correspond pas à sa conception du métier. Par ailleurs, elle souhaite pouvoir aménager son temps avec les patients, gagner en autonomie et travailler davantage en collaboration. Elle choisit donc le libéral et a très vite beaucoup de travail, ce qui lui permet de mieux gagner sa vie mais en contrepartie et contrairement à ce qu’elle espérait, elle a moins de temps à consacrer à sa vie privée.

Elle choisit Baillet-en-France, proche de son domicile sans pour autant être sa ville d’habitation, ce qui lui permet de ne pas mélanger vie privée et vie professionnelle. C’est en outre un secteur semi rural où les problèmes de stationnement sont inexistants, et ce n’est pas non plus la pleine campagne, ce qui lui  évite de perdre du temps dans les transports entre chaque patient.

Elle a trouvé sur internet une petite annonce pour un rachat de patientèle (coût du rachat : 30% du chiffre d’affaires du cabinet) au sein d’un cabinet où exercent deux autres infirmières et son installation a été très rapide.

Aujourd’hui elle travaille 10 à 12 jours par mois, toujours par journées entières car cela facilite la continuité des soins, l’organisation, les transmissions et la facturation.

Elle travaille de 7h à 13h30 puis de 16h à 20h30 et voit 10 à 15 patients quotidiens et autant de patients ponctuels.

L’exercice libéral lui permet de prendre en charge des pathologies beaucoup plus variées, ce qui lui plaît beaucoup et lui demande de faire appel à de nombreuses connaissances.

La collaboration avec des collègues très expérimentées est alors très importante pour elle.

Ses conseils pour l’installation :

  • Accumuler de l'expérience avant de s'installer.
  • Commencer par faire des remplacements.
  • Ne pas s’installer seule.
  • S’installer en début de trimestre, car pour l’Urssaf, un trimestre commencé est dû !
  • Passer par la permanence d'aide à l'installation.
  • Ne pas s'installer dans la précipitation. Il faut prendre le temps de réaliser toutes les démarches administratives pour pouvoir démarrer sereinement.
  • Il faut être très organisée pour travailler en libéral, ne pas penser qu'aux soins mais aussi au travail administratif (télétransmission, comptabilité, mise à jour des connaissances...)

Organisateurs

Cette Journée Découverte était organisée par les Unions régionales des professionnels de santé (URPS), l’Agence régionale de santé (ARS), sa délégation territoriale et le Conseil général en partenariat avec les Ordres professionnels, l’Assurance maladie, les universités et les centres de formation.

La manifestation en images

Jean-Jules Morteo, président de l'URPS infirmiers Ile-de-France et du Conseil départemental de l'Ordre des infirmiers
Philippe Métézeau, Vice-Président du Conseil général en charge de l'Action Sociale et de la Santé
Yves-Marie Février, Observatoire de la Direction Prévention Santé, Conseil général du Val d'Oise
Yves Simon-Lorière, DT ARS 95
Yves Cordonnier, DGA aux Affaires générales de la ville de Garges
Marie-Louise Ngouma Tetang, gynécologue obstétricien dans la MSP de Garges
Jabbar Malik, médecin généraliste dans la MSP de Garges
Anne-Lyse Pennel-Pruvost, Déléguée territoriale de l'ARS dans le Val d'Oise

A télécharger

Atouts et dynamiques du Val d'Oise - Yves-Marie Février, Conseil général du Val d'Oise

L'organisation sanitaire du Val d'Oise - Yves Simon-Lorière, Responsable du département ambulatoire et services aux professionnels de santé, DT ARS Val d’Oise

Plaquette de présentation de la MSP de Garges

Livret des opportunités d'exercice dans le Val d'Oise

Programme

Programme - 11 décembre 2014

Archives

"Professionnels de santé : exercer dans le Val d'Oise", mars 2013
>> Compte rendu de la première édition

Permanences installation

Vous êtes professionnel de santé et avez un projet d’installation en Ile-de-France ?
Inscrivez-vous à la permanences d’aide à l’installation de votre département.

En savoir plus

Aides à l'installation

>> Portail d'accompagnement des professionnels de santé

>> Guide des aides à l'installation en Ile-de-France (ARS IDF - mars 2017)

Zones déficitaires 2015 : 

>> Zones bénéficiant d'aide à l'installation en Ile-de-France (PAPS IDF)

>> Annuaire des communes d'Ile-de-France bénéficiant d'aides à l'installation (ARS IDF)

 

 

Contact

Marion Gaucher
Unions régionales des professionnels de santé d'Ile-de-France
01 40 64 56 99 (direct)
01 40 64 14 77 (secrétariat)
marion.gaucher@urps-med-idf.org