Partager cette page sur les différents sites communautaires

Exercer en Essonne : novembre 2014

Les professionnels de santé à la rencontre des collectivités territoriales

Professionnels de santé ayant le projet de s'installer dans l'Essonne et collectivités territoriales à la recherche de soignants se sont retrouvés le 6 novembre à Longjumeau à l'invitation des Unions régionales des professionnels de santé, de l'Agence régionale de santé, de sa délégation territoriale en Essonne et de l'Union des maires de l'Essonne.

Toutes les présentations de la manifestation sont disponibles ci-contre (colonne de droite).

Opportunités d'exercice dans les villes en Essonne

33 communes et cabinets médicaux et paramédicaux de l'Essonne ont fait remonter aux professionnels de santé leurs opportunités d'exercice à l'occasion de cette journée d'information et de rencontres.

Consulter ces projets :

Carte et projets de santé dans l'Essonne

Réussir son installation

Trois jeunes professionnels de santé récemment installées dans l'Essonne sont venues partager leur expérience et délivrer quelques conseils à leurs futurs confrères et consoeurs.

Nawel Coquerel, orthophoniste
Nawel Coquerel, orthophoniste

Nawel Coquerel est orthophoniste à Angerville.

Installée depuis avril 2013, après 3 mois de recherches, elle a été soutenue par la commune qui lui a proposé une aide pour les locaux.

Malgré des débuts hésitants, elle a pu compter sur différentes aides, notamment une aide de l'ARS à l'installation, avec 5,4 % des cotisations URSSAF prises en charge. Elle rappelle néanmoins l’importance de posséder un fond de roulement car les aides sont octroyées à terme échu.

Mme Coquerel a choisi l’installation en libéral afin de pouvoir profiter d’une large liberté dans la gestion de son planning, évitant ainsi les contraintes, notamment celles des réunions hebdomadaires.

Elle travaille 4 jours par semaine jusqu’à 19 heures et estime bien gagner sa vie.

Elle a dû s’imposer face aux parents de ses jeunes patients et fixer des limites, mais les prises en charges sont très variées et d’une grande richesse.

Ses conseils pour l’installation :

  • Rester souple avec les patients mais savoir fixer des limites
  • Ne pas compter sur l’aide à l’installation dès le départ, car elle est versée à terme échu
  • Se présenter aux consoeurs et confrères déjà installés sur le secteur, qui peuvent être débordés et adresser des patients
  • Anticiper les dépenses et notamment les cotisations à la ciasse de retraite
Fanny Bonnefoys, sage-femme
Fanny Bonnefoys, sage-femme

Fanny Bonnefoy est sage-femme à Longjumeau.

Après avoir passé 17 années en tant que sage-femme à l’hôpital, elle décide de s’installer en septembre 2013. Elle choisit la ville de Longjumeau car une aide à l'installation y est proposée, la ville étant située dans une zone sous-dotée en sages-femmes.

Son inscription à la CPAM, à l’URSSAF et à la caisse de retraite ont été très rapides : en 2 heures les démarches étaient faites.

Malgré une charge importante de travail, l’exercice libéral de sa profession la satisfait pleinement, grâce notamment à la création d’une relation privilégiée avec ses patientes.

Les prises en charge qu’elle réalise sont très variées.

Elle travaille tous les jours, notamment dans le cadre de l’hospitalisation à domicile (HAD).

Ses conseils pour l’installation :

  • Anticiper les dépenses liées à l’installation, prévoir un budget
  • Ne pas compter que sur les aides
Laetitia Colas-Léonard, médecin généraliste
Laetitia Colas-Léonard, médecin généraliste

Laetitia Colas-Leonard est médecin généraliste à Verrières-le-Buisson.

Installée depuis janvier 2013 dans un cabinet qu’elle partage avec 2 autres médecins généralistes, dont un ami de fac, ce jeune médecin de 31 ans a fait le choix de cette spécialité pour le générationnel :  elle soigne des patients de tous âges, du nourrisson à la personne âgée.

Elle a intégré la SCM, ce qui a allongé légèrement les démarches, qui ont duré au total deux mois et demi.

Mère de deux enfants en bas âge, le Dr Colas-Leonard gère son agenda sans contrainte et ne travaille pas le mercredi afin de concilier sa vie professionnelle et sa vie de famille.
Avec un rythme de 25 consultations par jour, ses journées commencent à 9 heures pour se terminer à 18h30, l’heure du déjeuner lui permettant de faire des visites en EHPAD.

Elle s’épanouit dans son travail grâce à une très bonne relation avec sa patientèle. Son agenda de consultations s’est très vite rempli et elle estime bien gagner sa vie.

Ses conseils pour l’installation :

  • Fixer des limites à ses horaires de consultation
  • Mettre de l'argent de côté pour pouvoir payer les charges

Organisateurs

Cette demi-journée était organisée par les Unions régionales des professionnels de santé (URPS), l’Agence régionale de santé (ARS), sa délégation territoriale et l'Union des maires de l'Essonne, en partenariat avec les Ordres professionnels, l’Assurance maladie, les universités et les centres de formation.

La Journée Découverte en images

Sandrine Gelot-Rateau, Maire de Longjumeau
Guy Malherbe, Maire d’Epinay-sur-Orge, Secrétaire général de l’Union des Maires de l’Essonne
Nicolas Raghavan, Directeur adjoint de la démocratie locale, de la contractualisation et de l'animation communale (Conseil général 91)
Nathalie Khenissi, Responsable du département ambulatoire et services aux professionnels de santé (DT ARS 91)
Demba Soumaré, Responsable des établissements de santé (DT ARS 91)
Marie-José Bichat, Responsable des établissements médico-sociaux (DT ARS 91)
Frédérique Faucher-Teboul, Direction de la PMI (Conseil général 91)
Guillaume Wasmer, Directeur du Groupe Hospitalier Nord-Essonne
Lucie Sellem, Maire de Gometz-le-Châtel
Yves Gaucher, Maire de Saclas
Pedro Ribeiro Capitao, Conseiller municipal à la santé et au handicap à Chilly-Mazarin
Michel Huguet, Délégué territorial de l'ARS en Essonne
Jean-François Chabenat, Président de l'URPS chirurgiens-dentistes

A télécharger

Atouts et dynamiques de l'Essonne - Nicolas RAGHAVAN, Directeur adjoint de la démocratie locale, de la contractualisation et de l'animation communale (Conseil général 91)

L'organisation sanitaire de l'Essonne - Nathalie KHENISSI, Responsable du département ambulatoire et services aux professionnels de santé (DT ARS 91) - Demba SOUMARE, Responsable des établissements de santé (DT ARS 91) - Marie-José BICHAT, Responsable des établissements médico-sociaux (DT ARS 91) - Frédérique FAUCHER-TEBOUL, Direction de la PMI (Conseil général 91)

Présentation du Groupe Hospitalier Nord-Essonne - Guillaume WASMER, Directeur du Groupe Hospitalier

Livret des opportunités d'exercice en Essonne

Programme

Programme - novembre 2014

Permanences installation

Vous êtes professionnel de santé et avez un projet d’installation en Ile-de-France ?
Inscrivez-vous à la permanences d’aide à l’installation de votre département.

En savoir plus

Aides à l'installation

>> Portail d'accompagnement des professionnels de santé

>> Guide des aides à l'installation en Ile-de-France (ARS IDF - mars 2017)

Zones déficitaires 2015 : 

>> Zones bénéficiant d'aide à l'installation en Ile-de-France (PAPS IDF)

>> Annuaire des communes d'Ile-de-France bénéficiant d'aides à l'installation (ARS IDF)

 

 

Contact

Marion Gaucher
Unions régionales des professionnels de santé d'Ile-de-France
01 40 64 56 99 (direct)
01 40 64 14 77 (secrétariat)
marion.gaucher@urps-med-idf.org