Partager cette page sur les différents sites communautaires
AccueilÉvénementsActualitésJournées Découvertes départementales interprofessionnelles2013Exercer en Seine-Saint-Denis, décembre 2013

Exercer en Seine-Saint-Denis, décembre 2013

Les professionnels de santé à la rencontre des collectivités territoriales

Près de 80 personnes se sont réunies à Bobigny le 17 décembre 2013 au Conseil général, à l'invitation de ce dernier, des Unions régionales des professionnels de santé, de l'Agence régionale de santé et de sa délégation territoriale en Seine-Saint-Denis.

Cette seconde édition de la matinée "Professionnels de santé : exercer en Seine-Saint-Denis" a permis pour la deuxième année consécutive la rencontre entre professionnels de santé et collectivités locales, dans un département où les initiatives en termes de projets de santé ne manquent pas.

Résolument optimiste, Bernard Kirschen, Délégué territorial de l’ARS en Seine-Saint-Denis a conclu :  « 2014 va être une année de moisson de projets qui aboutissent en Seine-Saint-Denis ».

Toutes les présentations de la matinée sont disponibles ci-contre (colonne de droite).

Projets de santé proposés par les villes de Seine-Saint-Denis

Près de 30 collectivités de Seine-Saint-Denis et de nombreux cabinets de groupes pluridisciplinaires ont communiqué aux professionnels de santé leurs projets en matière de santé et leurs opportunités d’installation.
Consulter ces projets : 

Projets de santé en Seine-Saint-Denis

Réussir son installation

Trois jeunes professionnelles de santé récemment installées en Seine-Saint-Denis sont venues partager leur expérience et délivrer quelques conseils à leurs futurs confrères.

Amira Rebia-Mejai, orthophoniste
Myriam Bahrir, médecin généraliste

Le Dr Myriam Bahrir est médecin généraliste à Rosny-sous-Bois.

Après avoir fait ses études de médecine dans le Val-de-Marne et ses stages dans l'Essonne, elle s'est installée en Seine-Saint-Denis pour suivre son conjoint. Elle a commencé par effectuer 5 ans de remplacements à Clichy-sous-Bois avant de rejoindre le cabinet de groupe au sein duquel elle exerce actuellement.

Son installation lui a coûté environ 10 000 euros et les démarches administratives ont été plutôt rapides.

Le Dr Bahrir travaille à mi-temps, afin de concilier vie de famille et vie professionnelle. Par ailleurs, elle est médecin régulateur en centre 15, 3 nuits par semaine.

Ses conseils pour l’installation :

  • Prendre son temps pour bien choisir son cabinet, car "l'installation, c'est comme un mariage"
  • Bien réfléchir avant son installation au type d'exercice que l'on veut développer
Bernadette Hérault, infirmière
Laurence Thévenod, masseur-kinésithérapeute

Laurence Thévenod est masseur-kinésithérapeute à Pantin.

Après 7 années d'exercice au sein de l'hôpital Sainte-Anne, elle s'est lancée dans le libéral en 2006,  pour avoir davantage d'autonomie. Elle a commencé en tant qu'assistante collaboratrice pendant 5 ans puis s'est installée à Pantin en mars 2012, après son deuxième congé maternité.
Elle a exercé exclusivement à domicile pendant un an, le temps de trouver un local qui lui convienne et qui soit aux normes, ce qui a été le plus compliqué. Elle a pour cela contacté le service santé de la ville, qui l'a aidée et l'a mise en relation avec le bailleur social de Pantin. L'installation lui a coûté environ 10 000 euros.

Installée depuis juin, son activité démarre très fort
, si bien qu'elle a recruté un collaborateur et s'apprête à en accueillir un second. Elle travaille 5 jours par semaine et réalise environ 75 séances par semaine, à raison de 10 à 15 séances par jour.
Elle entretient d'excellentes relations avec ses patients, et vivant à Pantin depuis 3 ans, elle apprécie particulièrement cette ville dynamique où la mixité sociale est importante.

Avec deux enfants en bas âge, elle considère qu'elle arrive à concilier aisément sa vie professionnelle et sa vie de famille, car l'exercice libéral lui permet de choisir ses horaires.

Ses conseils pour l'installation :

  • Ne pas se précipiter. Il faut prendre du temps pour la recherche de local.
  • Ne pas racheter de patientèle.
  • Se présenter aux médecins installés dans la ville.
  • Réaliser un business plan, et si nécessaire se faire conseiller pour cela.
  • S'inscrire à la permanence d'aide à l'installation pour obtenir des conseils confraternels et administratifs
Cyril Fievez, masseur-kinésithérapeute
Catherine Parmentier, orthophoniste

Catherine Parmentier, orthophoniste, est installée depuis 4 ans à Noisy-le-Grand.

C'est en effectuant des stages sur différents terrains qu'elle a découvert le libéral, qui l'a immédiatement séduite par la diversité des pathologies rencontrées et la flexibilité des horaires.

Originaire de Lognes, en Seine-et-Marne, elle s'est installée en octobre 2009 à l'issue d'un stage au sein d'un cabinet où elle a d'abord exercé pendant 2 ans en tant que collaboratrice. Puis elle a pris la succession d'une collègue partie à la retraite.

En tant que collaboratrice, l'installation ne lui a rien coûté. Puis quand elle s'est installée, elle a seulement racheté le matériel de sa collègue ainsi que ses parts de SCM mais pour une somme très modique. Quant aux charges locatives, elles sont peu élevées.

Catherine Parmentier travaille du lundi au jeudi, ce qui lui permet de concilier vie professionnelle et vie personnelle, bien que son rythme de travail soit assez dense : elle effectue environ 60 consultations par semaine.

Cette jeune orthophoniste encourage ses consœurs et confrères à s'installer en Seine Saint Denis
, département souvent qualifié de sensible, dans lequel elle a pour sa part surtout constaté la sensibilité des patients qui sont nombreux et reconnaissants des soins et prises en charges.

Bilan de la participation

75 participants :

26 professionnels de santé (hors intervenants), dont

  • 13 médecins :
    • 5 internes
    • 2 remplaçantes
    • 2 salariés
    • 4 installés
  • 7 infirmières
  • 1 masseur-kinésithérapeute
  • 3 orthophonistes
  • 1 sage-femme
  • 1 psychologue

26 représentants d’institutions de la santé

7 représentants de 6 villes
(+ 4 villes représentées en tribune)

16 intervenants

Organisateurs

Cette matinée était organisée par les Unions régionales des professionnels de santé (URPS), l’Agence régionale de santé (ARS), sa délégation territoriale et le Conseil général, en partenariat avec les Ordres professionnels, l’Assurance maladie, les universités et les centres de formation.

La matinée en images

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis
Edgard Fellous, Président du Conseil départemental de l'Ordre des médecins
Laura Krieps, Chef de service de l’Observatoire Départemental de Seine-Saint-Denis (CG93)
Riad Bouhafs, Responsable du pôle offre de soins et médico-sociale (DT ARS 93)
Stéphanie Chapuis, Responsable du département ambulatoire et services aux professionnels de santé (DT ARS 93)
Guillaume Le Mab, Responsable Veille sanitaire (CG 93)
Francis Martin, Maire adjoint délégué aux équipements publics, au patrimoine et à la santé de Clichy-sous-Bois
Karine Royer, Directrice de la santé de la ville de Pierrefitte-sur-Seine
Marion Sourd, Coordinatrice de l’Atelier Santé Ville du Pré Saint-Gervais
Gérard Aoustin, Directeur de la santé de la ville de Drancy
Bruno Silberman, Président de l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins Ile-de-France
Jean-Luc Dumas, Doyen de la faculté de médecine de Bobigny
Bernard Kirschen, Délégué territorial de l’Agence régionale de santé en Seine-Saint-Denis

A télécharger

La Seine-Saint-Denis entre héritage et mutations - Laura Krieps, Chef du service de l’Observatoire départemental

L'organisation sanitaire de la Seine-Saint-Denis - Stéphanie Chapuis et Riad Bouhafs, DT ARS 93

Permanence locale d'aide à l'installation - Alexandre Grenier, URPS Ile-de-France

Atlas de l'offre de soins ambulatoire libérale en Seine-Saint-Denis en 2012 - Guillaume Le Mab, Conseil général

La Maison de Santé Pluridisciplinaire de Clichy-sous-Bois - Francis Martin, maire adjoint

Maison de santé pluridisciplinaire de Drancy - Gérard Aoustin, Directeur de la santé de la Ville

Projet de maison et pôle de santé de Pierrefitte-sur-Seine - Karine Royer, Directrice de la santé de la Ville

Projet de Maison des médecins du Pré Saint-Gervais
- Marion Sourd, coordinatrice de l'Atelier Santé Ville

Livret des projets de santé en Seine-Saint-Denis

Aides à l'installation

>> Portail d'accompagnement des professionnels de santé

>> Guide des aides à l'installation en Ile-de-France (ARS IDF - mars 2017)

Zones déficitaires 2015 : 

>> Zones bénéficiant d'aide à l'installation en Ile-de-France (PAPS IDF)

>> Annuaire des communes d'Ile-de-France bénéficiant d'aides à l'installation (ARS IDF)

 

 

Contact

Marion Gaucher
Unions régionales des professionnels de santé d'Ile-de-France
01 40 64 56 99 (direct)
01 40 64 14 77 (secrétariat)
marion.gaucher@urps-med-idf.org