Partager cette page sur les différents sites communautaires
AccueilÉvénementsActualitésJournées Découvertes départementales interprofessionnelles2015Exercer dans les Hauts-de-Seine : avril 2015

Exercer dans les Hauts-de-Seine : avril 2015

Les professionnels de santé à la rencontre des collectivités territoriales

Jeudi 9 avril 2015, pour la deuxième édition de la Journée Découverte "Professionnels de santé : exercer dans les Hauts-de-Seine", plus de 50 personnes se sont réunies à l'hôpital Louis Mourier de Colombes.

Tous les diaporamas présentés lors de la Journée Découverte sont disponibles ci-contre (colonne de droite).

Opportunités d’exercice proposées par les villes des Hauts-de-Seine

Carte des opportunités d'exercice proposées dans les Hauts-de-Seine

Cette année, 26 villes et cabinets médicaux et paramédicaux des Hauts-de-Seine ont communiqué aux professionnels de santé leurs projets en matière de santé et opportunités d’exercice à l'occasion de cette journée d'information et de rencontres.

Consulter ces projets :

Opportunités d'exercice dans les villes des Hauts-de-Seine

Réussir son installation

Trois jeunes professionnels de santé récemment installées dans les Hauts-de-Seine sont venues partager leur expérience et délivrer quelques conseils à leurs futurs confrères et consœurs.

Nathalie Khong, sage-femme
Nathalie Khong, sage-femme

Nathalie Khong est sage-femme libérale à Nanterre depuis janvier 2014.

En poste à l’hôpital Louis Mourier de 2003 à 2010, c’est en revenant d’un séjour de 3 ans à l’étranger qu’elle choisit le libéral. Elle souhaite désormais gérer ses horaires, son organisation et rééquilibrer sa vie professionnelle et personnelle.

Pour débuter, Nathalie Khong est restée à proximité de l’hôpital pour profiter du réseau et a appelé toutes les sages-femmes libérales de Colombes et Nanterre. Une opportunité de collaboration avec une sage-femme installée depuis plusieurs années lui est alors proposée, ce qui lui permet de démarrer le libéral de façon plus sereine, en évitant les importantes charges fixes.

Contrairement à ce qu’elle pouvait penser, les démarches administratives ont été rapides (environ 1 mois) et en deux semaines son agenda était déjà plein. Même s’il lui a fallu quelques mois pour arranger ses horaires tels qu’elle les souhaitait, aujourd’hui Nathalie Khong travaille 4 jours par semaine, de 9h à 17h et réalise entre 5 et 12 consultations par jour.

Si elle reconnaît gagner moins qu’à l’hôpital, elle est satisfaite de ses horaires et de son autonomie, et elle sait qu’elle peut encore travailler davantage si elle veut augmenter son chiffre d’affaires.

De même, si la gestion du temps et des prises de rendez-vous est contraignante, elle adore le fait de pouvoir suivre ses patientes sur plusieurs mois (avant et après l’accouchement), suivi qu’elle ne pouvait pas faire à l’hôpital.

Aujourd’hui, Nathalie Khong souhaite prendre son indépendance et a décidé d’acheter un local dans un autre quartier de Nanterre. Après 4 mois de recherches pour trouver un local aux normes d’accessibilité, elle devrait pouvoir commencer cet été.

Ses conseils pour l'installation :

  • Démarrer par une collaboration pour découvrir l’exercice en libéral
  • Se rapprocher de la mairie pour les autorisations d’exercice et la recherche de local
Céline Antunes-Robert, médecin généraliste
Céline Antunes-Robert, médecin généraliste

Céline Antunes-Robert est médecin généraliste à Courbevoie depuis septembre 2013.

Dès le début de ses études, elle prend goût au libéral, notamment suite à des stages effectués en cabinet. Elle a toujours voulu être médecin de famille.

Après quelques années de remplacement dans le nord des Hauts-de-Seine et dans les Yvelines, elle décide de s’installer à Courbevoie. Le Conseil de l’Ordre lui conseille de participer à la permanence locale d’aide à l’installation, qui l’aide beaucoup dans ses démarches.

Bien que peu d’agents immobiliers acceptent de faire des baux professionnels, elle trouve finalement un appartement de 47m² à Courbevoie qu’elle rénove et qu’elle équipe avec du matériel neuf.

Il lui a fallu une à deux années pour créer sa patientèle. Afin de se faire connaître, elle a notamment intégré le dispositif de permanence des soins ambulatoires.

Aujourd’hui, le docteur Antunes-Robert reçoit 30 patients par jour et travaille 4 jours par semaine avec des pauses déjeuner. Elle a pu, depuis peu, trouver une remplaçante pour les mercredis et les samedis matins, et n’hésite pas à prendre des congés car les journées peuvent être longues.

Elle est très satisfaite de son installation et de son exercice au quotidien et c’est avec enthousiasme qu’elle conseille à ses consœurs et confrères de s’installer.

Ses conseils pour l’installation :

  • Prendre contact avec l’Amicale des médecins de la ville pour se faire connaître
  • S'inscrire à une permanence d'aide à l'installation pour obtenir des conseils et des réponses aux questions professionnelles et administratives
  • Participer à la permanence des soins ambulatoires (PDSA)
Narimel Charif, infirmière
Narimel Charif, infirmière

Narimel Charif est infirmière libérale à Colombes depuis 2013.
Après 8 ans de HAD, Narimel Charif choisit le libéral à la naissance de son troisième enfant, car elle souhaite changer son mode de vie.

Elle rencontre alors des collègues de l’URPS infirmiers et de l’Ordre sur un salon infirmier, qui l’orientent vers les permanences locales d’aide à l’installation.

En 2013, elle rejoint un collègue pour une collaboration d’un an, puis décide de changer de lieu d’exercice. Les conditions de travail et l'amplitude horaire (journées de travail de plus de 12h) ne lui permettent pas de concilier vie professionnelle et vie personnelle tel qu’elle le souhaitait.

Désormais, Narimel Charif est installée dans un cabinet, avec un médecin et sa collaboratrice. Elle travaille de 6h à 18h30, avec une pause dans la journée et visite une trentaine de patients par jour. Elle a retrouvé la technicité qu’elle avait en HAD et s’occupe de personnes de tous âges (oncologie, maternité,…).

Si elle gagne mieux sa vie en libéral qu’à l’hôpital, elle doit tout de même se former chaque année à la nomenclature pour facturer ses actes et appréhender l’univers de la comptabilité.

Ses conseils pour l'installation :

  • Rencontrer des collègues expérimentés pour être guidé
  • S'inscrire à une permanence d'aide à l'installation pour obtenir des conseils et des réponses aux questions professionnelles et administratives
  • Ne pas oublier de s’inscrire à l’OGDPC pour faire des formations, notamment à la nomenclature

Organisateurs

Cette Journée Découverte était organisée par les Unions régionales des professionnels de santé (URPS), l’Agence régionale de santé (ARS) et sa délégation territoriale, en partenariat avec l'hôpital Louis-Mourier, les Ordres professionnels, l’Assurance maladie et les syndicats de jeunes médecins.

La Journée Découverte en images

Guillaume Caro, Directeur de l'hôpital Louis-Mourier
Bruno Silberman, Président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) médecins libéraux Ile-de-France
Alexandra Fourcade, Conseiller général, Présidente de la Conférence de territoire des Hauts-de-Seine et première adjointe au Maire de Neuilly-sur-Seine
Nelly Boussyguine, Responsable du département ambulatoire (DT ARS 92)
Marie Even, Chargée de mission "Organisation et régulation de l'offre ambulatoire" (DT ARS 92)
Béatrice Serrecchia, Médecin conseiller technique au Département de l'Offre ambulatoire (DT ARS 92)
Annick Gelliot, Déléguée territoriale de l'Agence régionale de santé dans les Hauts-de-Seine

A télécharger

Le département des Hauts-de-Seine et Le territoire des Hauts-de-Seine - Alexandra Fourcade, Conseiller général, Présidente de la Conférence de Territoire des Hauts-de-Seine et première adjointe au Maire de Neuilly-sur-Seine

Les Hauts-de-Seine : territoire de santé - Nelly Boussyguine, Marie Even & Béatrice Serrecchia, DT ARS 92

Livret des opportunités d'exercice dans les villes des Hauts-de-Seine

Aides à l'installation

>> Portail d'accompagnement des professionnels de santé

>> Guide des aides à l'installation en Ile-de-France (ARS IDF - mars 2017)

Zones déficitaires 2015 : 

>> Zones bénéficiant d'aide à l'installation en Ile-de-France (PAPS IDF)

>> Annuaire des communes d'Ile-de-France bénéficiant d'aides à l'installation (ARS IDF)

 

 

Contact

Marion Gaucher
Unions régionales des professionnels de santé d'Ile-de-France
01 40 64 56 99 (direct)
01 40 64 14 77 (secrétariat)
marion.gaucher@urps-med-idf.org