10 – Se faire connaitre

S’il est interdit d’avoir recours à la publicité lors de votre installation (article 56 du Code de la déontologie), d’autres moyens sont néanmoins à votre disposition pour vous faire connaitre de vos patients et de vos confrères.

Informer vos confères

Le maître mot de l’organisation des soins est la coordination. À ce titre, mais aussi dans une démarche confraternelle, une information de vos potentiels correspondants et confrères est plus que judicieuse. Elle s’adresse en priorité au tissu sanitaire de proximité et peut être élargie aux paramédicaux, établissements à plateau technique ou soins de suite.

Attention toutefois à ne pas rentrer dans le champ de la publicité. Une lettre d’information suffit. Au-delà, cette démarche pourrait être requalifiée. A ce titre se reporter à l‘article 56 du Code de déontologie.

Nous vous invitons également à vous rapprocher des Présidents de CME des établissements privés et publics environnants afin de connaitre les principes de coordination établie localement.

 

Informer la population

Vous avez le droit à une insertion dans le journal de la ville pour informer la population de votre installation. Nous vous invitons à contacter le service communication de la mairie de votre lieu d’exercice.

Par ailleurs, nous vous recommandons de vous référencer sur internet, notamment :

– sur les Pages Jaunes. Cette inscription n’est pas automatique. Il faut faire une demande de référencement ici (gratuit).
– sur Google My Business. Gratuite, cette inscription vous permet d’être visible dans le moteur de recherche et sur Google Map.

Enfin, vous pouvez créer un site internet dans le respect de la Charte de conformité déontologique applicable aux site web professionnels des médecins.

Pour la pose de votre plaque sur le mur du cabinet, quelques règles sont à respecter : votre plaque doit faire 25×30 cm et ne peut faire apparaître que les mentions suivantes : nom, prénoms, titres, diplômes et, le cas échéant, lieu de délivrance, certificats ou attestations reconnus par le ministre chargé de la Santé, adresse et téléphone professionnels et horaires d’activité (article 37, alinéa 2 du Code de la Santé publique).

 

Donner votre carte de visite en respectant la déontologie

Vos cartes de visites sont exclusivement réservées aux patients avec qui vous êtes déjà en contact et aux professionnels de santé.

Vos cartes de visites et vos papiers à en-tête ne peuvent porter d’autres mentions que celles gravées sur votre plaque professionnelle.

 

 

[Mise à jour : 25 septembre 2017]